Flash Info
prev next

à La Une »

Journée de l’Industrialisation de l’Afrique au Burkina Faso : Message du Ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

20 novembre 2017 – 7 h 42 min Pas de Commentaire | 67 views

Lundi 20 novembre
 
Mesdames et Messieurs,
Distingués industriels,
 
La journée de l’industrialisation de l’Afrique se célèbre le 20 novembre de chaque année et ce depuis sa proclamation par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1989. Le but de …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Chronique du Gouvernement

Les prix Galian en quête de maturité

Soumis par par 15 mai 2013 – 8 h 19 minPas de commentaire | 1 361 views

galianAu Burkina Faso, la consolidation de la démocratie a été accompagnée par la libéralisation du paysage médiatique, avec la relecture des lois sur la presse, pour davantage de liberté d’expression, de pluralité d’opinions et de média. Gouvernements, organisations professionnelles et partenaires sociaux unissent leurs efforts et se concertent pour élaborer des textes libéraux pour régir le secteur médiatique. Mieux, le Burkina Faso fait de la liberté d’expression et d’information un droit fondamental consacré par l’article 8 de sa constitution.

 Les efforts en faveur de la presse se poursuivent et l’une des initiatives remarquables pour accompagner les médias et permettre aux professionnels du domaine de l’information et de la communication de jouer pleinement leur rôle est la compétition connue sous le nom des prix Galian.

 Initiés en 1997 par le Ministère en charge de l’information et de la communication, les prix Galian visent à promouvoir les différents corps de métier de la presse écrite et audiovisuelle mais aussi de la publicité.

 Le fondement de la création des prix Galian est bien le souci de motiver les hommes et les femmes des médias publics et privés, et de les conduire à améliorer la qualité de leurs prestations.

 L’objectif stratégique est de créer une saine émulation entre les professionnels et de parvenir à des productions de qualité irréprochables, répondant aux exigences professionnelles.

 De l’«agent du mois» aux «prix Galian» en passant par «les Masques d’or»

 Plusieurs facteurs ont concouru à la création des prix Galian et leur mise en place découle de bien d’autres initiatives antérieures.

 En effet, le Ministre Mahamoudou OUEDRAOGO, actuel conseiller du Président du Faso, alors qu’il était Directeur de la Télévision Nationale du Burkina, a eu pour souci, le management des ressources humaines en vue d’obtenir un maximum de résultats.

 Ainsi, le concept « agent du mois » a été adopté. Un prix était décerné à l’agent qui pendant un mois, faisait preuve de dévouement à la tâche, de ponctualité et de rigueur professionnelles.

 L’objectif visé était de promouvoir un agent qui s’est révélé être un modèle de compétence, à même de stimuler les autres. Le fonctionnement satisfaisant du système «agent du mois» a suscité à une ambition plus grande, à savoir : créer une émulation au sein des professionnels, en instaurant un prix d’excellence pour les différentes sections de la télévision et les «Masques d’or» voyaient ainsi le jour.

 Il s’agissait d’attribuer ce prix au meilleur présentateur, meilleur caméraman, meilleur preneur de son, meilleur réalisateur, etc. Quelques années plus tard, les «Masques d’or»  n’ont pu survivre suite au départ de monsieur Mahamoudou OUEDRAOGO de la télévision.

 Etant Ministre de la communication et de la culture, il persiste à encourager les professionnels des médias en élargissant cette fois-ci la vision à l’ensemble des médias publics et privés.

 L’esprit de départ était d’instaurer un prix qui récompense les meilleures œuvres des journalistes de la presse écrite, de la radiodiffusion et de la télévision, ainsi que celles des entreprises de presse publiques et privées.

 Selon Mahamoudou OUEDRAOGO, le but recherché est de «positionner les productions journalistiques et le paysage médiatique burkinabè parmi les meilleurs de la sous-région».

 Les prix Galian sont une manifestation annuelle, l’un des évènementiels phares du Ministère de la communication. La 16ème Edition est en cours et la proclamation du palmarès est prévue pour le 17 mai 2013 à Ouagadougou.

 Le mot Galian désigne un instrument de musique moaga et en même temps la personne qui joue l’instrument. Selon le géniteur du terme prix Galian, monsieur Roger NIKIEMA, fondateur de la radio Salankoloto, le « Galian symbolise à la fois le Tam-tam et l’homme, ce n’est pas seulement le Tam-tam, ce n’est pas seulement l’homme ; ce sont les deux ». Quant aux  circonstances d’utilisation de cet instrument, il est joué lors des rites d’initiation, mais aussi lors des travaux publics. «Les prix Galian ont pour objectif de donner du rythme aux journalistes, de les accompagner quotidiennement dans leur travail».

 16ème édition : l’envol des prix Galian

Depuis la première édition, l’engouement pour les prix Galian est en croissance continue d’une édition  à l’autre, faisant de la compétition le rendez-vous annuel majeur des professionnels des médias et de la communication.

 L’innovation majeure de cette 16e édition  est l’ouverture de la compétition à la presse en ligne. Ce volet est régit par un règlement intérieur spécifique. Pour cette grande première, trente et un (31) candidats se sont inscrits et leurs œuvres ont été soumises à l’appréciation d’un jury constitué à cet effet.

 Cette innovation est la mise en œuvre d’une recommandation de l’atelier tenu le 15 février 2013 sur le thème : « Evaluation des prix Galian : forces, faiblesses et perspectives » pour une revalorisation du prix officiel.

 Le ministre de la Communication, Alain Edouard Traoré, porte-parole du Gouvernement a affirmé que « la promotion de l’excellence est aujourd’hui, une nécessité et l’atelier, vise à consolider, non seulement les acquis de cet évènementiel, mais surtout permet d’envisager des perspectives novatrices pour un avenir radieux de la compétition ». Pour Alain Edouard Traoré, les prix Galian doivent désormais, inclure les nouvelles évolutions de la profession, afin que l’ensemble de la presse puisse être pris en compte et il a invité les participants à refaire le portrait du concours des prix Galian, afin qu’il corresponde aux attentes des professionnels et aux exigences des performances qui ont inspiré la création de la compétition.

 Au fil des années, il y a eu un engouement des professionnels des médias pour les prix Galian et cette 16ème édition a battu le record avec un répertoire initial de plus de 300 candidas enregistrés.

 Autre motif de satisfaction, selon les rapports des  différents jurys, la qualité des productions  s’améliore d’année en année. Car les candidats arrivent à mieux cerner les genres et s’appliquent avec davantage de professionnalisme et de qualité dans leurs productions.

  Le bilan des prix Galian en 15 éditions est sans conteste positif, malgré quelques  difficultés.

 Le bouquet final  de la 16ème édition aura lieu le 17 mai 2013 dans la salle des banquets de Ouaga 2000 avec la remise des prix aux lauréats au cours de la nuit du communicateur sous la présidence d’honneur de Mahamoudou OUEDRAOGO, initiateur des prix Galian.

 

                                                            Ministère de la Communication

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik