Flash Info
prev next

à La Une »

Communiqué

16 février 2019 – 14 h 51 min Pas de Commentaire | 208 views

Dans l’après-midi du vendredi 15 février 2019, l’administration douanière a été, une fois de plus, la cible d’une attaque d’individus armés non identifiés.
Au cours de cet acte ignoble et barbare, quatre agents du bureau de …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Compte Rendu, Conseil des Ministres

Compte rendu du conseil des Ministres du 15 décembre 2010

Soumis par par 9 septembre 2011 – 13 h 04 minPas de commentaire | 2 348 views

Compte rendu du conseil des Ministres du  15 décembre 2010Le conseil des ministres s’est tenu le mercredi 15 décembre 2010 en séance ordinaire à partir de 09 heures 00 sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Blaise COMPAORE,

Président du Faso, Président du conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, autorisé des missions à l’étranger et procédé à des nominations.

  1. I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

Le conseil a examiné un rapport relatif à l’Etude prospective sur l’énergie au Burkina Faso présenté par le ministre chargé de Mission auprès du Président du Faso, chargé de l’analyse et de la prospective.

L’étude est rendue nécessaire au regard de l’importance du secteur de l’énergie jugé prioritaire pour accompagner le processus de développement de notre pays.

L’étude a révélé que les enjeux et défis majeurs pour le secteur de l’énergie de notre pays concernent :

–       l’approvisionnement sûr et efficace du pays en énergies modernes à moindre coût ;

–       le développement de l’offre d’énergie moderne en milieu rural ;

–       le développement de l’utilisation des sources d’énergie renouvelables et des biocarburants.

L’adoption de la présente étude permettra d’agir efficacement sur les facteurs déterminants de l’évolution du secteur énergie de notre pays.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE

Le conseil a examiné et adopté un décret portant renouvellement des membres du tribunal militaire de Ouagadougou au titre de l’année judiciaire 2010-2011.

Les dispositions du code de justice militaire prévoient le renouvellement des membres chaque année à la rentrée judiciaire.

Les magistrats de l’ordre judiciaire appelés à présider ou à siéger dans les tribunaux militaires, sont choisis dans les cours d’appel où siègent ces tribunaux.

Aux termes dudit décret, sont nommées magistrats au siège du tribunal militaire de Ouagadougou, les personnes dont les noms suivent :

Président de la Chambre de jugement

–       Monsieur Jérôme TRAORE, magistrat de grade exceptionnel, 4e échelon, premier président de la Cour d’appel.

Conseillers à la Chambre de jugement

–      Monsieur Seydou MILLOGO, magistrat 1er grade, 4e échelon, président de chambre à la Cour d’appel de Ouagadougou ;

–      Monsieur Patrice NABIAS, magistrat de 2e grade, 3e échelon, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou.

Président de la Chambre de contrôle de l’instruction

Madame Brigitte OUEDRAOGO/VALMEDE, magistrat de grade exceptionnel, 4e échelon, vice-présidente de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Ouagadougou.

Conseillers à la chambre de contrôle de l’instruction

–      Monsieur Wenceslas H. ILBOUDO, magistrat de 1er grade, 3e échelon, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou ;

–      Monsieur Alidou OUATTARA, magistrat de 1er grade, 3e échelon, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou ;

–      Monsieur Bazona Jean Claude BAGORO, magistrat militaire de             2e classe.

Juges d’instruction

Monsieur Norbert KOUDOUGOU, magistrat militaire de 3e classe.

Sont nommées aux fonctions de magistrat du parquet auprès du tribunal militaire de Ouagadougou, les personnes ci-après :

–      Monsieur Sita SANGARE, magistrat militaire de 2e classe, commissaire du gouvernement ;

–      Monsieur Karime TRAORE, magistrat militaire stagiaire de 1ère classe, substitut du commissaire du gouvernement.

Est nommé juge chargé de l’application des peines monsieur Wenceslas H. ILBOUDO, magistrat de 1er grade, 3e échelon, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou, cumulativement avec ses fonctions de conseiller à la Chambre de contrôle de l’instruction.

Sont nommés juges assesseurs, les officiers et sous officiers des Forces armées nationales (FAN) dont les noms suivent :

1) Officiers :

–      colonel Yaya SERE, Armée de terre ;

–      colonel Morifing TRAORE, Armée de terre ;

–      colonel Wendwaoga KERE, Armée de l’air ;

–      colonel Laurent SAWADOGO, gendarmerie nationale ;

–      colonel Sié TOUE, groupement central des armées ;

–      colonel Jean Arthur Idriss DIASSO, armée de terre ;

–      colonel Arzouma ZOMBRE, armée de l’air ;

–      colonel Serges Alain OUEDRAOGO, armée de l’air ;

–      lieutenant-colonel Boubacar DIARRA, armée de terre ;

–      lieutenant-colonel Ernest KISBEDO, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–      lieutenant-colonel Nouhoun ZIZIEN, armée de l’air ;

–      lieutenant-colonel Oumarou DIABATE, groupement central des armées ;

–      lieutenant-colonel Boubacar OUATTARA, groupement central des armées ;

–      lieutenant-colonel Sibiri COULIBALY, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–      commandant Oula Pierre COULIBALY, armée de terre ;

–      commandant Lamoussa Sylvain KABORE, armée de l’air ;

–      chef d’escadron Nia Léopold MILLOGO, gendarmerie nationale ;

–      capitaine Issa SARRE, groupement central des armées ;

–      capitaine Ousmane KAFANDO, armée de terre ;

–      capitaine Paul Henri DAMIBA, armée de terre ;

–      capitaine Bié Michel FAYAMA, armée de l’air ;

–      capitaine San Ablassé SORE, gendarmerie nationale ;

–      capitaine Lazoumou SENI, groupement central des armées ;

–      capitaine Romaric TOE, groupement central des armées ;

–      capitaine Eric S. KABORE, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–      capitaine Bakary TOURE, armée de l’air ;

–      lieutenant Koudbi Florian Théophile TAGO, armée de terre ;

–      lieutenant Mamadi SAWADOGO, armée de terre ;

–      lieutenant Almissi SAWADOGO, gendarmerie nationale ;

–      lieutenant Félix O. KABORE, groupement central des armées ;

–      lieutenant Rasmané WANGO, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–      sous-lieutenant Saturnin KABRE, armée de terre ;

–      sous-lieutenant Saturnin DJENI, armée de terre ;

–      sous-lieutenant Roger SAWADOGO, armée de l’air ;

–      sous-lieutenant Salfo BAMBARA, gendarmerie nationale ;

–      sous-lieutenant Hamidou YELPAKRE, groupement central des armées ;

–      sous-lieutenant Karim KONATE, groupement central des armées ;

–      sous-lieutenant Gérard Z. BAMBARA, brigade nationale des sapeurs pompiers.

2) Sous officiers

–       adjudant chef major Kimsé TAONSA, Mle 78 160 83347, armée de terre ;

–       adjudant chef major Yamba Joseph BELEM, Mle 77 100 75452, armée de terre ;

–       adjudant chef major Hyppolite POODA, Mle 83 100 95 939, armée de l’air ;

–       adjudant chef major Amadou OUATTARA, Mle 2 070, gendarmerie nationale ;

–       adjudant chef major Issa SIENOU, Mle 79 110 91957, groupement centrale des armées ;

–       adjudant chef major Issa OUANGRAWA, Mle 82 100 96887, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–       adjudant chef Jean Pierre N. ZOUNGRANA, Mle 82 100 95549, armée de terre ;

–       adjudant chef Boubacar TRAORE, Mle 82 150 96723, armée de terre ;

–       adjudant chef Mamadou OUATTARA, Mle 83 100 95907, armée de l’air ;

–       adjudant chef Anatole DABIRE, Mle 2 344, gendarmerie nationale ;

–       adjudant chef Yamiouada SAWADOGO, Mle 82 160 96623, Groupement central des armées ;

–       adjudant chef Hubert OUEDRAOGO, Mle 79 120 92071, groupement central des armées ;

–       adjudant chef Sibiri KABORE, Mle 86 140 11153, brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–       adjudant Romuald BADINI, Mle 88 140 17041, armée de terre ;

–       adjudant Djibril TOURE, Mle 85 250 06232, armée de terre ;

–       adjudant Daouda TRAORE, Mle 91 140 98493, armée de l’air ;

–       adjudant Adama ZEI, Mle 88 140 17602, groupement central des armées ;

–       adjudant Yako KORO, Mle 88 140 20196, Brigade nationale des sapeurs pompiers ;

–       sergent chef Philippe KOALA, Mle 84 140 01624, armée de terre ;

–       sergent chef Daniel BIRBA, Mle 94 050 98953, armée de terre ;

–       sergent chef Ousséni DAKISSAGA, Mle 94 110 98864, armée de l’air ;

–       MDL chef T. Auguste BELEMSIGRI, Mle 3 507, gendarmerie nationale ;

–       sergent chef Bassirou SARE, Mle 94 040 98904, groupement central des armées ;

–       sergent chef Issouf SANOU, Mle 95 110 98663, armée de terre ;

–       sergent  Jocelin Héré DEMBELE, Mle 04 320 03432, armée de terre ;

–       sergent Neb-lanam Ibrahim OUEDRAOGO, Mle 94 170 98744, armée de terre ;

–       sergent Achille BAMOUNI, Mle 04 110 03012, armée de terre ;

–       MDL Nessan Patrice BARRO, Mle 3702, gendarmerie nationale ;

–       sergent Urbain BATIONO, Mle 94 110 98539, groupement central des armées ;

–       sergent Kouabagnouro SOME, Mle 95 110 98663, brigade nationale des sapeurs pompiers.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Le Conseil a examiné et adopté un décret portant organisation dudit ministère.

Le nouvel organigramme se conforme à l’organisation type des départements ministériels et vise à rendre plus dynamique la mission du département.

Les innovations majeures concernent la prise en compte dans l’organigramme de nouvelles structures créées ou transférées au département après 2007, le repositionnement de certains services au regard de leurs missions, la réorganisation et l’ajustement des missions de certains services.

L’adoption du présent décret permet au ministère des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique d’accomplir efficacement ses missions.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DU COMMERCE, DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRISE ET DE L’ARTISANAT

Le conseil a examiné et adopté un rapport relatif à la liquidation du volet forages d’eau du Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB).

La stratégie de privatisation en cours depuis le 15 juillet 2009 prévoit la vente des actifs constitutifs du volet forages d’eau et l’évolution de l’institution vers une société d’Etat.

Le conseil a instruit les ministres en charge du dossier à parachever avec diligence le dossier de privatisation partielle du BUMIGEB.

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le conseil a examiné et adopté sept (07) décrets d’application de la loi n° 028- 2008/AN du 13 mai 2008 portant Code du travail.

Les sept décrets portent respectivement sur les points suivants :

–       les conditions de la formation professionnelle ;

–       les modalités de dépôt, de publication, de traduction, d’adhésion et de retrait d’une convention collective de travail ;

–       la réglementation des conditions de travail pour les travailleurs des professions et branches d’activités non régies par une convention ;

–       la fixation des conditions de travail des gens de maison ;

–       la fixation de prime d’ancienneté et de la fixation de  prime de rendement ;

–       la création, composition, attributions et fonctionnement d’une Commission nationale du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

Les présents décrets ont été élaborés suivant une approche participative ayant impliqué les différents acteurs du monde du travail notamment les organisations professionnelles d’employeurs et de travailleurs ainsi que les départements ministériels concernés.

L’adoption des présents décrets permettra à la loi susvisée de renforcer la sécurité juridique des acteurs impliqués.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME

Le conseil a examiné et adopté un Plan d’actions opérationnel 2011-2013 de la Politique nationale genre adoptée par le gouvernement en juillet 2009.

Cette politique vise à réduire les inégalités touchant la femme et la jeune fille dans tous les secteurs de la vie sociale, économique et politique.

Le présent document est le résultat d’un travail participatif avec l’implication des départements, de la société civile ainsi que des partenaires techniques et financiers.

Le Plan d’actions opérationnel de la Politique nationale genre répond aux attentes des acteurs et contribue à créer les conditions d’une coordination et une efficacité en faveur de l’égalité entre les sexes.

Le document qui définit les axes stratégiques du plan et évalue son coût permettra d’accélérer la transformation des mentalités ainsi que les pratiques sociales et institutionnelles qui génèrent et perpétuent les inégalités entre les hommes et les femmes.

Avant de lever sa séance à 14 h 10, le conseil a entendu des communications orales et procédé à des nominations.

II – COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a fait au conseil une communication relative au séjour du président du Faso à Abuja au Nigéria, le 07 décembre 2010. Son Exc. Blaise COMPAORE a pris part au sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO consacré à la crise en Côte d’Ivoire.

Le sommet de la CEDEAO a entériné les résultats de l’élection présidentielle en Côte d’ivoire tels que donnés par la CEI et certifiés par l’ONUCI.

Il a en outre décidé de la suspension de la Côte d’Ivoire de toutes les instances de la communauté.

Le sommet a fait une mention spéciale au Président du Faso, facilitateur du dialogue inter-ivoirien pour la bonne conduite et les efforts déployés qui  ont permis de mener à terme le processus électoral.

II.2. Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a fait au conseil le compte rendu de la commémoration du cinquantenaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

Celle-ci s’est déroulée à la satisfaction générale le 11-décembre 2010 à Bobo-Dioulasso, chef-lieu de la Région des Hauts-Bassins en présence d’une vingtaine de délégations de pays amis composées de plusieurs chefs d’Etat et de chefs de gouvernement.

Le conseil félicite tous les acteurs qui ont pris part à la réussite éclatante de la cérémonie notamment le comité national d’organisation, la population de la Région des Hauts-Bassins pour sa grande mobilisation, les médias privés et publics, les forces de défense et de sécurité.

La bonne organisation de la parade et les différentes innovations comme la présence de la cavalerie, les fanfares étrangères et les troupes sont autant de motifs de satisfaction.

II.3. Le Ministre de la culture, du tourisme et de la communication a fait au conseil une communication relative au déroulement de la semaine nationale de la culture (SNC) du 27 novembre au 04 décembre 2010 à Bobo Dioulasso.

A la faveur de cette biennale, la ville de Bobo Dioulasso a célébré la culture à travers toutes ses facettes tout en l’arrimant à la célébration du cinquantenaire de notre pays avec pour thème : Culture et traditions.

Cette 15e édition de la SNC 2010 a connu une forte mobilisation des artistes nationaux et internationaux et un retour en force des burkinabé de la diaspora.

Le conseil félicite tous les artistes qui ont pris part à cette biennale culturelle du cinquantenaire et les encourage à persévérer dans la création artistique facteur d’éducation et de développement durables.

Par ailleurs, le ministre de la Culture, du tourisme et de la communication a informé le conseil de la tenue du Salon international du livre de Ouagadougou (SILO) du 18 au 23 décembre 2010 avec comme pays invité d’honneur, le Royaume du Maroc.

III – NOMINATIONS

III.1. MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

–      Madame Marie Simone Rosalie COMPAORE/SIMPORE,                  Mle 16 745, administrateur des services financiers, 3e classe,                     4e échelon, est nommée directrice du contrôle des services financiers et comptables des administrations civiles et militaires à l’Inspection générale des finances ;

–      Monsieur Jean BELO, Mle 19 663 S, inspecteur des impôts,                1ère classe, 11e échelon, est nommé directeur du contrôle des services financiers à l’Inspection générale des finances ;

–      Monsieur Naonso Christophe DABIRET, Mle 13 568 K, administrateur des services financiers, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur du contrôle interne des services à l’Inspection générale des finances ;

–      Monsieur Gandaogo Thierry Hubert NAMALGUE, Mle 17 440 C, ingénieur statisticien-économiste, 1ère classe, 12e échelon, est nommé chef de département des statistiques sectorielles au secrétariat permanent du conseil national de la statistique ;

–      Monsieur Siguenam RAHMANI, Mle 37 37 077 B, ingénieur statisticien-économiste, 1ère classe, 1er échelon, est nommé chef de département de l’organisation du traitement des données et de la communication au secrétariat permanent du conseil national de la statistique.

–      Monsieur Inoussi Atikou MAÏGA, Mle 29 759 A, inspecteur des impôts, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur de centre des impôts de Dô ;

–      Monsieur Léonard Badelson BADO, Mle 54 626 F, inspecteur des impôts, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur de centre des impôts de Konsa ;

–      Monsieur Bakary TRAORE, Mle 24 972 K, inspecteur des impôts, 1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur de centre des impôts de Dafra ;

–      Monsieur Sibiri Parfait ZOUNDI, Mle 35 923 G, inspecteur des impôts, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts de la Bougouriba (Diébougou) ;

–      Monsieur Fatié DAO, Mle 43 158 G, inspecteur des impôts,                 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts du Tuy (Houndé) ;

–      Monsieur Issa GUIGUEMDE, Mle 111 083 L, inspecteur des impôts, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts du Noubiel (Batié) ;

–      Monsieur Sériba KONDE, Mle 14 977 R, inspecteur des impôts,  1ère classe, 8e échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts du Poni (Gaoua) ;

–      Monsieur Karim LEPAN, Mle 35 913 W, inspecteur des impôts,            1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts de la Léraba (Sindou) ;

–      Monsieur Olivier BANAO, Mle 59 655 K, inspecteur des impôts,       1ère classe, 3e échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts du Kénédougou (Orodara) ;

–      Monsieur Dienhib Maximin DABIRE, Mle 37 251 G, inspecteur des impôts, 1ère classe, 3e échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts de la Comoé (Banfora) ;

–      Monsieur Sayouba OUEDRAOGO, Mle 30 656 C, inspecteur des impôts, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial du centre des impôts du Ioba (Dano) ;

III.2. MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

–      Monsieur Ousseini dit Vincent SAWADOGO, mle 15 381 X, administrateur civil, 1re classe, 9e échelon est nommé conseiller technique ;

–      Monsieur Paul YAMEOGO, mle 27 792 L, administrateur civil, 1re classe, 10e échelon, est nommé inspecteur technique ;

–      Monsieur Boureima SIGUE, mle 27 867 G, juriste, attaché des affaires économiques, 1re classe, 10e échelon, est nommé inspecteur technique ;

–      Monsieur Jean Gustave TAPSOBA, mle 16 754 G, administrateur civil, 3e classe, 4e échelon est nommé inspecteur technique ;

–      Monsieur Saïdou ZETIYENGA, mle 69 206 W, administrateur civil, 1re classe, 9e échelon est nommé directeur général des libertés politiques et des affaires politiques.

Sont nommés secrétaires généraux de région les personnes dont les noms suivent :

–      Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO, Mle 28 138 B, administrateur civil, Région des Cascades ;

–      Monsieur Moussa ROUAMBA, Mle 19 934 Z, administrateur civil, Région du Centre ;

–      Monsieur Clément W. GANSORE, Mle 11 115 A, administrateur civil, Région du Sahel ;

–      Monsieur Siéba Anatole BANWORO, Mle 17 332 X, administrateur civil, Région du Sud-Ouest.

Sont nommés hauts-commissaires de Province les personnes dont les noms suivent :

–     Monsieur Casimir B. SEGDA, Mle 23 617 P, administrateur civil, province de la Comoé / Cascades ;

–     Madame Kabou Edith SENI, Mle 23 643 R, administrateur civil, province du Bam / Centre-Nord;

–     Monsieur Salif OUATTARA, Mle 23 563 D, administrateur civil, province du Sanmatenga / Centre-Nord ;

–     Monsieur Karim KONSEIBO, Mle 17 698 X, conseiller d’administration scolaire et universitaire, province du Ziro Centre-Ouest ;

–     Madame Alizéta DABIRE / SAWADOGO, Mle 59 707 Y, administrateur civil, province du Bazèga / Centre Sud ;

–     Monsieur Abel T. LOMPO, Mle 10 750 C, conseiller FJA, province du Kouritenga Centre-Est ;

–     Monsieur Patrice SORGHO, Mle 28 126 D, administrateur civil, province de la Komondjari / Est ;

–     Monsieur Antoine K. OUEDRAOGO, Mle 19 940 F, administrateur civil, province de la Tapoa / Est ;

–     Monsieur Assane SAWADOGO, Mle 19 936 F, administrateur civil, province du Zondoma / Nord;

–     Monsieur Dramane SANOU, Mle 25 126 G, conseiller des affaires économiques, province du Séno / Sahel ;

–     Monsieur Dieudonné Sosthème SORE, Mle 22 522 Y, administrateur civil, province du Yagha / Sahel.

Sont nommés secrétaires généraux de province les personnes dont les noms suivent :

–      Monsieur Alfred KABORE, Mle 65 729 T, administrateur civil, province des Balès / Boucle du Mouhoun ;

–      Madame Clarisse Marie Esther OUEDRAOGO / ZOUNGRANA, Mle 19 954 H, administrateur civil, province du Kadiogo / Centre ;

–      Monsieur Seydou KOULIBALY, Mle 59 771 Y, administrateur civil, province du Sanmatenga / Centre-Nord ;

–      Monsieur Inoussa KABORE, mle 28 108 U, administrateur civil, province du Yatenga / Nord ;

–      Madame Awa KABORE, Mle 104 421 U, administrateur civil, province de l’Oubritenga / Plateau central ;

–      Madame Clarisse Flore DANGOURI/ILBOUDO, Mle 23 660 K, administrateur civil, province de l’Oudalan / Sahel ;

–      Monsieur Boukary SAWADOGO, Mle 23 587 G, administrateur civil, province du Soum / Sahel ;

–      Monsieur Alfred OUARE, Mle 28 136 P, administrateur civil, province du Ioba / Sud-Ouest ;

Sont nommés Préfet, les personnes dont les noms suivent :

REGION DE LA BOUCLE DU MOUHOUN

–      Monsieur Gabriel GUIGUI, Mle 70 046 W, Secrétaire administratif, préfet de Yaho / Balé ;

–      Monsieur Roland K. GUINGUERE, Mle 118 962, administrateur civil, préfet de Kouka / Banwa ;

–      Madame Valérie BAMA, mle 91 978 T, secrétaire administratif, préfet de Bourasso / Kossi ;

–      Monsieur Valentin BADALO, Mle 117 040 J, secrétaire administratif, préfet de Sono / Kossi ;

–      Monsieur Sostheine TAPSOBA, Mle 23 535, secrétaire administratif, préfet de Gassan / Nayala ;

–      Monsieur Amedé P. OUEDRAOGO, Mle 98 057 D, secrétaire administratif, préfet de Gossina / Nayala ;

–      Monsieur Dénis P. OUEDRAOGO, Mle 212 183 K, administratif civil, préfet de Yaba / Nayala ;

REGION DU CENTRE-EST

–      Monsieur Alexis W. DAKYO, mle 54 617 F, secrétaire administratif, préfet de Bissiga / Boulgou ;

–      Madame Jeannine KANDOLO, mle 67 794 V, secrétaire administratif, préfet de Bané /Boulgou ;

–      Madame Léocadie P. NACOULMA, Mle 74 307 X, secrétaire administratif, préfet de Béguédo / Boulgou ;

–      Monsieur Tasséré NACOULMA, Mle 59 770 R, administrateur civil, préfet de Garango / Boulgou ;

–      Madame Joanna KAFANDO / OUEDRAOGO, mle 28 185 H, secrétaire administratif, préfet de Gounghin / Kouritenga ;

REGION DU CENTRE-NORD

–      Madame Cathérine OUATTARA, mle 74 469 L, secrétaire administratif, préfet de Boussouma / Sanmatenga ;

–      Monsieur Lamine SOULAMA, Mle 23 676 G, administrateur civil, préfet de Kaya / Sanmatenga ;

REGION DU CENTRE-OUEST

–      Monsieur Issaka SEGDA, Mle 324 446 X, administrateur civil, préfet de Kindi / Boulkiemdé ;

–      Madame Julienne SOURWEMA / NIKIEMA, Mle 74 310 Z, secrétaire administratif, préfet de Ramongo / Boulkiemdé ;

–      Monsieur Paul de Romuald OUEDRAOGO, Mle 23 576 Y, administrateur civil, préfet de Pella / Boulkiemdé ;

–      Madame Marguerite P. OUEDRAOGO / GUISSOU, Mle 74 540 Z, secrétaire administratif, préfet de Soaw ;

–      Madame Anastasie SAWADOGO / SAWADOGO, Mle 28 128 R, administrateur civil, préfet de Réo / Sanguié ;

–      Monsieur Armand BAMBARA, mle 75 232 A, secrétaire administratif, préfet de Zamo / Sanguié ;

REGION DU CENTRE-SUD

–      Madame Asséta NOMBRE, mle 72 607 A, secrétaire administratif, préfet de Doulougou / Bazèga ;

–      Madame Salamata PITROIPA / OUEDRAOGO, mle 23 650 Z, secrétaire administratif, Kayao / Bazéga ;

–      Monsieur Foldia Dayéri KOMONDJI, mle 28 513 U, secrétaire administratif Gaongo / Bazéga ;

–      Monsieur Mounouni KERE, Mle 71 783 R, secrétaire administratif, préfet de Guiaro / Nahouri ;

–      Monsieur Hamidou ZOUNDI, mle 70 058 U, secrétaire administratif,  préfet de Nobéré / Zoundwéogo ;

–      Madame Juliette OUEDRAOGO, mle 40 686 Z, instituteur certifiée, préfet de Bindé / Zoundwéogo ;

REGION DE L’EST

–      Monsieur Hamadou OUEDRAOGO, Mle 23 690 T, secrétaire administratif, préfet de Thion / Gnagna ;

–      Monsieur Aly ROMBA, mle 91 944 G, administrateur civil, préfet de Fada N’gourma / Gourma ;

–      Monsieur Pabéouindé OUEDRAOGO, mle 23 602 J, secrétaire administratif, préfet de Bartiébougou/Komondjari ;

–      Madame Félicité Denise MANDE, Mle 28 074 E, secrétaire administratif, préfet de Namounou / Tapoa ;

REGION DES HAUTS-BASSINS

–      Monsieur Mandiari LANKOANDE, mle 46 656 K, secrétaire administratif, préfet de Koundougou / Houet ;

–      Madame Asséta KOANDA, Mle 91 605 W, secrétaire administratif, préfet de karangasso-Vigué / Houet ;

–      Monsieur Sibiri SAWADOGO, Mle 98 044 W, secrétaire administratif, préfet de Padéma / Houet ;

–      Monsieur Malgou Jean Décapist HIEN, mle 91 947 Z, secrétaire administratif, préfet de Samogohiri / Kénédougou ;

–      Monsieur Obissa TIEMOUNOU, mle 34 298 W, secrétaire administratif, préfet de Djigouéra/ Kénédougou ;

–      Monsieur Jean Etienne KABORE, mle 44 883 D, instituteur certifié, préfet de Kayan/ Kénédougou

–      Monsieur Kayaba DARANKOUM, Mle 35 384 J, instituteur certifié, préfet de Koti / Tuy.

REGION DU NORD

–      Monsieur Hamidou ZONGO, Mle 117 054 L, secrétaire administratif, préfet de Banh / Loroum ;

–      Monsieur Aboubacar SOURABIE, Mle 212 125 H, secrétaire administratif, préfet de Ouindigui / Loroum ;

–      Monsieur Adama OUEDRAOGO, mle 74 432 U, secrétaire administratif, préfet de Pilimpikou / Passoré ;

–      Monsieur Aboubacar SANOU, Mle 23 583 A, administrateur civil, préfet de Bokin / Passoré ;

–      Monsieur Policarpe K. ZIDA, Mle 32 445 L, secrétaire administratif, préfet de Tangaye / Yatenga ;

–      Monsieur Sibiri SAWADOGO, Mle 98 044 W, secrétaire administratif, préfet de Namissiguima / Yatenga ;

–      Monsieur Ounténi LOMPO, Mle 50 111 R, secrétaire administratif, préfet de Rambo / Yatenga ;

–      Monsieur Boukaré KAFANDO, Mle 212 078 P, secrétaire administratif,  préfet de Bassi / ZONDOMA.

REGION DU PLATEAU CENTRAL

–      Monsieur Jean Baptiste S. B. SOME, Mle 98 019 E, secrétaire administratif, préfet de Boussé (Kourwéogo) ;

–      Monsieur Alexis BADOMA, Mle 96 510 T, secrétaire administratif, préfet de Salogo (Ganzourgou) ;

–      Monsieur Adama NIGNAN, Mle 98 009 R, secrétaire administratif, préfet de Dapelogo (Oubritenga).

REGION DU SAHEL

–      Monsieur Seydou OUATTRARA, Mle 23 631 K, secrétaire administratif, préfet de Dori (Séno) ;

–      Monsieur Rémi W. SAWADOGO, Mle 74 884 K, secrétaire administratif, préfet de Titabé (Yagha) ;

–      Monsieur Noaga OUEDRAOGO, Mle 91 888 Y, secrétaire administratif, préfet de Solhan (Yagha) ;

–      Monsieur Oumarou TALL, Mle 203 370, secrétaire administratif, préfet de Tankougounadié (Yagha).

REGION DU SUD-OUEST

–      Monsieur Etienne TIENDREBEOGO, Mle 73 847 K, Secrétaire  Administratif, préfet de Midebdo (Noumbiel) ;

–      Monsieur Obissa TIEMOUNOU, Mle 34 295 W, Secrétaire Administratif, préfet de Périgban (Poni).

III.3. MINISTERE DE LA SECURITE

–     Commissaire de police Ardjouma KARAMA, Mle 111 491 M,               1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Namentenga (Boulsa) ;

–     Commissaire de police Juillet Alain GNAKINA, Mle 30 706 G,              1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Ioba (Dano) ;

–     Commissaire de police Jacob BICABA, Mle 19 521 V, 1ère classe,            2e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale de la Kompienga (Pama) ;

–     Commissaire de police Abdoulaye SIDIBE, Mle 24 550, 1ère classe, 2e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale de la Gnagna (Bogandé).

Le ministre de la Culture,

du  tourisme et de la communication

Porte-parole du gouvernement

Filippe SAVADOGO

Grand officier des Ordres nationaux

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik